Reconfinement : qu'est-ce qui différencie les situations française et italienne ?

·1 min de lecture

Milan, Rome ou encore Turin démarrent un nouveau confinement lundi. Par le passé, les situations italienne et française ont connu des évolutions similaires, quoi que décalées dans le temps, et des restrictions relativement identiques. Un an après le début de la pandémie de Covid, l'Italie fait face à une troisième vague tandis que la France est sur un "plateau ascensionnel". Pour Marion Bernard, correspondante à Milan pour I24 News, la différence entre les deux pays se situe dans l'assouplissement qui a été pratiqué chez nos voisins transalpins. Une analyse que partage Olivier Guérin, chef du pôle gériatrie du CHU de Nice et membre du Conseil scientifique.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 14 mars

Des assouplissements plus marqués en Italie...

"L'Italie a fait des stop and go plus marqués, tandis que nous sommes toujours soumis à des mesures de restrictions", explique Olivier Guérin. Marion Bernard le précise, "la grande différence avec la France c'est que, par exemple à Milan, en février, les restaurants avaient rouverts le midi, les clients pouvaient s'installer en salle, le couvre-feu était à 22 heures et pas à 18 heures. Les mesures ont été énormément assouplies".

Ce qui explique que "même si la population ressent un sentiment de lassitude et que tout le monde est un peu éprouvé, on a eu un semblant de vie normale", selon la correspondante de I24 News. Mais cette situation a débouché sur une troisième vague de contaminations, n...


Lire la suite sur Europe1