Reconfinement : quelles solutions pour les petits commerçants ?

Sur le plan économique, la grogne des petits commerçants se fait entendre depuis le début du reconfinement, vendredi 30 octobre. Colère et sentiment d’injustice sont mis en avant : ils demandent des aménagements pour poursuivre leur activité et craignent de rater la période de Noël au profit des grandes surfaces et du commerce en ligne. Le gouvernement semble les avoir entendus et pourrait décider de fermer les rayons de produits non-essentiels dans les hypermarchés. Deux pistes avancées Face au reconfinement, une libraire parisienne accueille et sert les clients sur le pas de sa porte, forcée de s’adapter aux nouvelles mesures. Un service de retrait en magasin, le click-and-collect, a été mis en place, mais cela ne suffit pas. Deux pistes ont été avancées le 1er novembre par Bercy pour rouvrir les commerces non-essentiels : permettre aux clients de prendre rendez-vous, et limiter la fréquentation en magasin à compter de la mi-novembre.