Quelle attestation scolaire pour accompagner son enfant à la rentrée?

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·4 min de lecture
Attestation provisoire, permanente: le mode d'emploi pour emmener son enfant à l'école à la rentrée (photo d'illustration prise le 1er septembre à Vincennes)  (Photo: Martin BUREAU / AFP)
Attestation provisoire, permanente: le mode d'emploi pour emmener son enfant à l'école à la rentrée (photo d'illustration prise le 1er septembre à Vincennes) (Photo: Martin BUREAU / AFP)

POLITIQUE - Le retour des attestations, oui, mais c’est plus compliqué que cela. En annonçant mercredi le reconfinement de la population, Emmanuel Macron promettait d’assouplir certaines règles, laissant notamment les établissements scolaires ouverts.

Les écoliers, collégiens et lycéens vont donc pouvoir retrouver leurs salles de classe lundi 2 novembre, pour la rentrée post-vacances de la Toussaint. Et dans ce contexte sanitaire, les parents qui les accompagnent vont devoir se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire, dûment remplie.

EDIT: Après la publication de notre article, le ministère de l’Education nationale a reprécisé sur son site Internet ses directives en matière d’attestation dérogatoire. Parents ou accompagnateurs ne devront finalement disposer que d’une attestation temporaire OU de l’attestation permanente portant le cachet de l’établissement.

Par ailleurs, pour les collégiens et les lycéens, la seule présentation du cahier de correspondance suffit pour justifier du déplacement

Mais pas seulement. Détaillant les mesures annoncées par le chef de l’État, jeudi 29 octobre, Jean-Michel Blanquer a évoqué une “attestation de déplacement scolaire.” Mais ce document obligatoire viendra-t-il en plus de l’attestation de déplacement dérogatoire, ou pourra-t-il la remplacer? Contacté par Le HuffPost, le ministère de l’Éducation nous en dit un peu plus sur ces nouveautés.

“Carte d’identité des élèves”

Tout d’abord, à terme, les parents devront bien avoir deux attestations en poche pour effectuer les trajets école - maison. Ou plus précisément, une dans leur poche, une autre dans celle de leur enfant.

La deuxième, “l’attestation de déplacement scolaire”, nouveauté présentée par Jean-Michel Blanquer, est une sorte de “carte d’identité de l’élève”, selon les mots du ministère, qu’il va devoir garder en permanence sur lui: “c’est vraiment pour l’élève, nommément.” Ce document, qui devra être tamponné et signé par l’établissement pour être valable, n’a pas vocation à être renouvelé. Les collégiens, lycéens et écoliers pourront donc garder le même tout au long du confinement.

Comment l’obtenir? Un document prérempli est déjà disponible sur le site du gouvernement. Il suffit de l’imprimer, de détailler les informations demandées, et de réclamer tampon et signature à l’administration de son établissement le jour de la rentrée.

Le ministère de l’Éducation nationale promet d’ailleurs une “marge de tolérance” pour lundi, afin de laisser le temps aux parents de s’organiser et aux professeurs de distribuer, éventuellement, des attestations déjà tamponnées, au cours de la journée.

“Chacun fait au plus simple”, explique l’entourage de Jean-Michel Blanquer, reconnaissant par exemple la difficulté de mettre l’attestation en ligne sur les environnements numériques de travail, “car il n’y a pas grand monde dans les établissements avant lundi.”

Les attestations de déplacement restent obligatoires

Mauvaise nouvelle en revanche pour les parents d’élève: cette nouvelle attestation de déplacement scolaire, obligatoire, ne remplace pas les traditionnelles -et désormais bien connues- attestations de déplacement dérogatoire, déjà utilisées au printemps dernier, lors de la première vague de coronavirus.

Comme pour l’essentiel des autres déplacements, les Français emmenant leurs enfants à l’école devront remplir une attestation générique “chaque jour”, précise le ministère. Et ce, pour chaque trajet.

Les parents qui accompagnent puis ramènent leur progéniture de l’école devront en effet remplir une première attestation le matin et une deuxième le soir, pour le trajet du retour.

Le document en question est, lui aussi, disponible sur le site du gouvernement; il s’agit du même utilisé pour acheter son pain, prendre l’air ou se rendre chez le médecin. Il suffit alors de cocher la dernière case de la feuille accompagnant le motif suivant: “déplacement pour chercher les enfants à l’école et à l’occasion de leurs activités périscolaires.”

Deux attestations et un système qui peut paraître complexe pour les parents d’élève à quelques jours de la rentrée... mais pas autant que celui imposé aux assistantes maternelles.

Selon le site d’informations spécialisées L’Assmat’, elles devront effectivement se munir de pas moins de trois documents différents pour accompagner les enfants accueillis à l’école: une attestation de déplacement scolaire, une attestation de déplacement dérogatoire et un justificatif d’activité professionnelle.

À voir également sur Le HuffPost: Macron reste au conditionnel sur les fêtes de Noël confinées

LIRE AUSSI:

Confinement et nouvelles mesures contre le Covid-19: Le HuffPost répond à vos questions

Confinement: comment savoir si je suis à 1 km de chez moi

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.