Reconfinement : le Premier ministre livre plus de détails sur les mesures

Futura avec l'AFP-Relaxnews
·2 min de lecture

« Nous avions anticipé la deuxième vague », a assuré devant les députés le Premier ministre, qui prévoit un pic d’hospitalisation en novembre « plus élevé qu’en avril », lors de son intervention à l’Assemblée nationale, à l’issue de laquelle il a immédiatement quitté l’hémicycle en raison de l’attaque au couteau à Nice qui a fait trois morts.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait déclaré plus tôt sur FranceInfo qu’on pouvait estimer à « un million » le nombre de Français actuellement porteurs du nouveau coronavirus, en confirmant les déclarations du président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy. Selon ce dernier, les hôpitaux vont faire face à une situation « extrêmement difficile » dans les deux à trois semaines qui viennent, le temps que le confinement fasse ses effets.

Le virus accélère

Devant l’Assemblée nationale, Jean Castex a prévenu : « le virus accélère, nous devons accélérer aussi », en rappelant que « aujourd’hui, 60 % des lits de réanimation sont occupés par des patients Covid, soit deux fois plus qu’il y a 15 jours ». Il a par ailleurs fait valoir que « aucun pays n’avait prévu (que la vague) s’accélérerait de manière aussi soudaine et brutale ».

« Je n’ai cessé d’appeler à la vigilance, s’est encore défendu le Premier ministre, en estimant que certains qui nous disent aujourd’hui que nous aurions dû agir, et plus fort, ou que nous n’en faisions pas assez, prétendaient à l’époque que nous en faisions trop ».

Le chef de l’État a annoncé lors d’une allocution télévisée qu’un « confinement » sur « tout le territoire national » serait de nouveau en vigueur à partir de vendredi pour endiguer l’épidémie de Covid-19, dont la première vague avait fait plus de 30.000 morts en France au printemps.

Confinement : les playlists idéales selon un musicologue

Jusqu’au 1er décembre « a minima », « vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura