Le reconfinement pourrait durer en réalité de 8 à 12 semaines

·2 min de lecture

Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir un reconfinement national pour au moins quatre semaines. Mais selon les informations d’Europe 1, l’exécutif envisage une durée de 8 à 12 semaines pour surmonter la deuxième vague.

Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir le retour d’un confinement dans toute la France jusqu’au 1er décembre. Mais cette durée de quatre semaines pourrait être en réalité bien plus longue.

>> A LIRE - Ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

Selon les informations d’Europe 1, l’Elysée table sur un autre calendrier pour surmonter cette deuxième vague, qui pourrait être "pire que la première" selon les mots du président de la République. Le reconfinement pourrait ainsi durer entre 8 et 12 semaines, soit jusqu’à la fin du mois de janvier dans le pire des cas.

EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 29 novembre

La question de l’acceptation sociale des mesures

Le président de la République ne s’est pas risqué à dévoiler ce scénario lors de son allocution télévisée pour deux raisons. D’abord, parce que l’exécutif espère un miracle, à savoir une forte baisse de la propagation du virus d’ici le début du mois de décembre. Ce n’est pas impossible sur le plan épidémiologique, même si cette perspective est jugée très improbable par le conseil scientifique.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Et puis l’autre raison, c’est qu’un reconfinement de deux à trois mois est un message impossible à faire passer dans l’opinion. Le chef de l’État en est conscient et est obsédé par la question de l’acceptation sociale de ses mesures. Emmanuel Macron l’a répété mercredi soir : il s’agit de lutter ensemble contre l’épidémie...


Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :