Reconfinement : Paris durcit les règles

Malgré le confinement, les files d'attentes s'allongent devant les commerces et les livreurs patientent sur les trottoirs, à Paris. Des attroupements que la mairie et la préfecture ne veulent plus voir. "Quand il y a des acteurs qui ne jouent pas le jeu et qui mettent en danger la santé du plus grand nombre, à ce moment il faut des mesures de restrictions", a déclaré Anne Hidalgo sur BFMTV, jeudi 5 novembre. Restaurants et débits de boissons devront fermer Dès vendredi 6 novembre, entre 22 heures et 6 heures du matin, les livraisons à domicile, la vente de plats à emporter et d'alcool seront interdits. "Ca permet aux gens qui travaillent de pouvoir acheter des choses et surtout ça permet de soutenir les commerces", commente une riveraine. Les commerces sont quant à eux inquiets : la vente à emporter pour nombre d'entre eux était une manière de garder la tête hors de l'eau.