Reconfinement de l'Italie : "C'est quelque chose qui peut nous arriver d'ici quelques jours", affirme la médecin Anne Sénéquier

franceinfo
·1 min de lecture

Alors que la majeur partie de l'Italie sera reconfinée à partir de lundi 15 mars, Anne Sénéquier, médecin, co-directrice de l’Observatoire de la Santé mondiale à l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) estime sur franceinfo vendredi "que c'est quelque chose qui nous peut nous arriver d'ici quelques jours, quelques semaines".

franceinfo : Le gouvernement italien n'avait pas d'autre choix, à votre avis, que de prendre cette décision de confinement ?

Anne Sénéquier : C'est intéressant d'observer ce qui se passe en Italie parce qu'ils ont une courbe épidémiologique qui ressemble à la nôtre. On parle de troisième vague, mais on est là aussi sur un haut plateau qui n'est jamais redescendu à la suite de la seconde vague. Et on avait des nombres de cas par semaine qui ressemblent étrangement à ce qui se passe en France.

Ils avaient testé un confinement très rapide autour de Noël, 20 décembre au 6 janvier, avec une réouverture des écoles à la rentrée. Ils avaient essayé de rouvrir le pays.

Anne Sénéquier

à franceinfo

Maintenant, la problématique, c'est que depuis fin février on voit une augmentation vraiment très claire des cas. Et l'arrivée des nouveaux variants est aussi présente sur la péninsule de l'Italie, avec une transmission plus élevée qui, du coup, engendre plus de cas.

L'Italie est-elle davantage frappée que les autres pays européens par le virus ou a-t-elle plus de mal à y faire face ?

Elle n'est pas forcément plus frappée. La France a répertorié (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi