Reconfinement de l'Ile-de-France : quelques chanceux ont pu rejoindre leur résidence secondaire

Certains Franciliens ont la chance de passer leur confinement loin des sirènes de la ville. La résidence secondaire d'Alexandre Moustardier, située à Trouville-sur-Mer (Calvados), est devenue sa résidence principale. Il y a déjà fait les deux premiers confinements et n'a pas hésité une seconde pour le troisième, qui a débuté vendredi 19 mars à minuit pour 21 millions de Français. Il va passer les quatre prochaines semaines face à la mer, dans un département épargné par le reconfinement. Pour lui, quitter son logement parisien était une évidence. Sans enfant et avec la possibilité de télétravailler "La grosse différence, c'est que je vais pouvoir sortir ou faire les courses. Je n'aurai pas ce sentiment d'oppression et d'enfermement que je peux avoir à Paris", détaille-t-il. Sans enfant et avec la possibilité de télétravailler, il fait partie des chanceux qui ont pu quitter l'Ile-de-France. Un choix assumé pour lequel il assure avoir pris toutes les précautions. "J'ai été me faire tester pour montrer que j'arrivais en étant un Parisien sain", confie l'avocat rencontré par les équipes de France Télévisions.