Reconfinement : l'Île de Ré prise d'assaut

Ils viennent de Bretagne, du Nord, d'Alsace ou de région parisienne. À quelques heures d'un confinement annoncé d'au minimum quatre semaines, les touristes se sont précipités sur l'île de Ré (Charente-Maritime) pour profiter d'un dernier week-end. Comme ces retraités originaires de la Mayenne : "On voit le large, le phare au loin. C'est vraiment une sensation de liberté avant de se retrouver emprisonnés." Le téléphone n'arrête plus de sonner Aussi bien en location privée qu'au camping municipal, les réservations de dernières minutes affluent et le téléphone n'arrête plus de sonner. Pour de la courte durée, quelques jours, ou pour se confiner sur l'île. "Je pense que les gens ne veulent pas se confiner dans un tout petit studio. Ils préfèrent se confiner au vert et au soleil", explique Sandrine, agent d'accueil au camping de l'île de Ré.