Reconfinement : l'école primaire, mode d'emploi

Les élèves de primaire sans masque, c'est fini dès la rentrée de lundi 2 novembre : le Premier ministre l'a annoncé jeudi 29 octobre dans la matinée à l'Assemblée nationale. La mesure divise les parents d'élèves lyonnais. "C'est trop jeune", estime un père. "C'est une évidence qu'ils doivent le porter, avance un autre. Même petit, c'est compliqué, mais plus on est jeune, plus il est facile d'accepter les choses". En parallèle, un syndicat d'enseignants demande d'autres mesures dans le primaire. Faut-il passer à un enseignement à mi-temps ? "Il faut vraiment alléger les groupes d'élèves dans les classes", préconise Guislaine David, secrétaire générale du SNUIPP-FSU. Selon elle, il faudrait passer à un enseignement à mi-temps avec des enfants présents deux jours par semaine, gardés soit par le périscolaire, soit dans les familles. Comme les écoles, les collèges et lycées resteront ouverts pendant le confinement, avec un nouveau protocole sanitaire annoncé jeudi 29 octobre dans la soirée.