Reconfinement : Jean Castex met fin à la polémique sur les commerces

Malgré les contestations économiques liées au reconfiment, le gouvernement ne fera pas machine arrière. "Ce n’est certainement pas le moment de revenir sur les mesures annoncées, c’est beaucoup trop tôt", a déclaré Jean Castex, dimanche 1er novembre. Pour soutenir commerces et entreprises touchées de plein fouet, le Premier ministre annonce dimanche soir le déblocage d’un budget d’aide : "20 milliards de crédits supplémentaires pour venir au secours de tous ces secteurs que l’on ferme". Les rayons non essentiels fermés mardi Libraires, fleuristes ou disquaires restent fermés, mais les grandes surfaces devront bloquer l’accès aux rayons de produits non essentiels mardi. Un reconfinement qui pourrait se prolonger si la propagation du virus n’était toujours pas enrayée. Des concertations avec les acteurs des secteurs touchés par le reconfinement se tiendront au cours des deux prochaines semaines.