Reconfinement : le gouvernement se penche sur la problématique de la fermeture des petits commerces

Depuis samedi 31 octobre, les rayons librairie sont condamnés en grande distribution : une mesure qui pourrait bientôt s'étendre à tous les produits non-essentiels. C'est ce qu'a induit Bruno Le Maire sur BFMTV dimanche 1er novembre au matin, en disant vouloir "que tout le monde soit traité de la même façon". Une nouvelle décision gouvernementale pour soutenir les petits commerces, contraints à la fermeture pendant le reconfinement. L'ouverture des petits commerces sur rendez-vous Pourtant, plusieurs enseignes de la grande distribution avaient proposé une autre solution : mettre à disposition des espaces dédiés aux indépendants dans leurs rayons. Le gouvernement réfléchirait à une autre option : l'ouverture des petits commerces sur rendez-vous. "Ce ne sera pas suffisant pour sauver tous les commerces qui sont obligés d'être fermés", estime Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du Commerce