Reconfinement : la France en proie à une "cacophonie gouvernementale"

La mise en place du reconfinement porte chaque jour son lot de difficultés pour le gouvernement. "La cacophonie gouvernementale laisse une impression de confusion dans la gestion de l'épidémie : le mardi 3 novembre s'est terminé par une soirée cauchemardesque pour la majorité", rapporte la journaliste France Télévisions Anne Bourse, en direct de l'Élysée, à Paris. "Exaspéré, Olivier Véran s'énerve violement" À l'Assemblée nationale, faute d'une majorité de députés LREM dans l'hémicycle, il est 21h45 lorsque l'opposition vote le prolongement de l'état d'urgence sanitaire jusqu'à la mi-décembre contre l'avis du gouvernement, qui le souhaite jusqu'à la mi-février. "Le gouvernement reviendra sur ce vote, mais, exaspéré, Olivier Véran s'énerve violement à 23h20, reprend la journaliste. Une colère qui révèle une gestion de plus en plus compliquées : les polémiques montent de toutes parts."