Reconfinement : fleuristes, jardineries et cordonneries s'ajoutent aux commerces autorisés à rester ouverts

franceinfo
·1 min de lecture

Les fleuristes, les jardineries et les cordonneries sont les commerces autorisés à poursuivre leurs activités dans les 16 départements soumis à un reconfinement vendredi à minuit, a appris franceinfo vendredi auprès du ministère de l'Économie. Ces précisions font suite aux dernières annonces du Premier ministre jeudi, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

>> Covid-19 : retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de coronavirus dans notre direct

"C’est une excellente nouvelle", a salué vendredi sur franceinfo Florent Moreau, président de la Fédération française des artisans fleuristes. "Les fleuristes sont reconnus comme étant des commerçants vendant un produit essentiel. Le végétal est essentiel à la vie des Français."

Opticiens, chocolatiers, cabinets d'avocats, cours de conduite

Les opticiens, les chocolatiers ou encore les cabinets d'avocats et de notaires pourront également exercer leurs activités, a appris France Bleu Paris auprès des services du Premier ministre. Les auto-écoles ne pourront pas assurer les cours de code dans leurs locaux. Ils auront lieu en distanciel lorsque c'est possible, ou seront suspendus. Les cours de conduite et l'examen du permis de conduire restent en revanche assurés.

Selon cette même source, les esthéticiennes, les magasins de jouets, les galeries d'art ou encore les agence de voyages ne pourront pas ouvrir. Si les visites de biens immobiliers restent autorisées, notamment pour les dossiers en cours, les agences immobilières (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi