Reconfinement : le déficit public creusé à 11,3% du PIB cette année

·1 min de lecture

Le déficit public français devrait s'établir à 11,3% du produit intérieur brut (PIB) en 2020, creusé comme la dette publique par la crise du coronavirus et le reconfinement qui vient d'être décrété, a annoncé dimanche le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt. Le déficit, qui mesure le niveau auquel les dépenses publiques dépassent les recettes, "est prévu à 248 milliards d'euros en 2020, soit 11,3 % du PIB", a annoncé Olivier Dussopt au Journal du Dimanche. La dernière estimation en date était de 10,2%. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 1er novembre

Vendredi, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, avait déjà annoncé que la dette publique devrait atteindre 119,8% du PIB cette année, et non plus 117,5%, soit un niveau jamais vu. C'est le reconfinement, entré en vigueur face à la recrudescence de l'épidémie de Covid, qui explique cette aggravation des comptes publics. 

Dégradation "temporaire"

Comme depuis le début de la crise sanitaire, avec un premier confinement au printemps, le gouvernement a pris de coûteuses mesures de soutien à l'économie. Au total, 20 nouveaux milliards d'euros vont être débloqués pour faire face à la crise, sur une durée de huit semaines. Ils s'ajouteront aux près de 470 milliards d'euros prévus depuis mars.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Confinement : voici les attestations à télécharger pour se déplacer

> Quels sont les scénarios de sortie du confinement ?

> Quand est-on cas contact ? Et autres que...


Lire la suite sur Europe1