Reconfinement : "Sans consommation, les entreprises ne pourront pas faire face," alerte l'économiste Anne-Sophie Alsif

Même si l'activité est maintenue dans certains secteurs, le confinement entré en vigueur vendredi 30 octobre va forcément avoir de terribles conséquences pour de nombreuses entreprises. Pour les aider à surmonter cette crise, l'État a notamment prévu un plan d'aide qui s'élève à 15 milliards d'euros. "Les entreprises qui, malgré les aides de l'État, avaient une trésorerie très dégradée, ne seront peut-être pas en capacité de survivre," s'inquiète toutefois Anne-Sophie Alsif, cheffe économiste au Bureau d'informations et de prévisions économiques (Bipe). La consommation, la clé de la survie pour les entreprises D'après l'économiste, la situation actuelle n'incite pas les Français à consommer. Or, c'est précisément là un enjeu crucial pour la survie des commerces. "Ce reconfinement a un impact psychologique très négatif, assure-t-elle. Au lieu de consommer, les ménages vont vouloir être prudents et continueront à épargner." Avant d'ajouter : "S'il n'y a pas de consommation, s'il n'y a pas de demande, les entreprises ne pourront pas faire face."