Reconfinement : les citadins quittent la ville pour la campagne

Vendredi 30 octobre au matin, les habitants des grandes villes étaient encore nombreux à quitter leur domicile, des bagages à la main. "Je vis dans un 9m2", explique une jeune femme qui s'apprête à prendre le train de Paris pour se confiner à Châtellerault (Vienne). "Chez les parents, c'est agréable : il y a le jardin, la maman qui prépare les repas… Il faut en profiter", lâche un autre voyageur sur le départ dans un rire. "Je me suis dit, tant pis, cette fois, je rejoins ma famille" Ceux qui sont arrivés à la campagne ont trouvé le grand air, comme Corentin Pacaud et son frère, de retour dans la maison de leurs parents, située à Bourg-en-Bresse (Ain). La vie de famille reprend son cours, comme lorsqu'ils étaient enfants. "Je me suis dit, tant pis, cette fois, je rejoins ma famille", explique l'informaticien de 27 ans. Après le premier confinement qu'il a vécu dans son appartement lyonnais, il a choisi la campagne, comme de nombreux Français.