Reconfinement : le casse-tête des habitants de Normandie, coupée en deux par les mesures

Depuis le reconfinement de 16 départements, samedi 20 mars à minuit, les habitants de Cormeilles (Eure) sont perplexes : alors que leur département est confiné, Moyaux (Calvados), située juste à côté, ne l'est pas. "C'est quand même compliqué de comprendre. Vous avez le droit de faire ceci, mais pas cela... Dans le département d'à côté, le Calvados, ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent et pas nous. C'est ridicule", se moque un passant. Quelques mètres, deux règles différentes Les commerçants de Cormeilles, de leur côté, ont bien du mal à renseigner leurs clients du département voisin. Depuis samedi 20 mars, une fleuriste reçoit de nombreux appels. "Derrière moi se trouve le département de l'Eure, confiné depuis vendredi. Il me suffit de faire quelques mètres pour me retrouver dans le Calvados, où seul le couvre-feu est en vigueur", explique de son côté la journaliste de France Télévisions Julie Vitaline, en duplex sur les lieux pour le 19/20.