Reconfinement : vers une baisse du trafic des transports en commun

Pendant le reconfinement, les bus, trains, métros et trams circuleront normalement dans un premier temps, avant de ralentir, progressivement. "On aura une clause de revoyure en milieu de semaine prochaine", a indiqué Jean-Baptiste Djebbari, le ministre chargé des Transports, sur LCI le jeudi 29 octobre. Lors du premier confinement, les usagers n'étaient que 10 % par rapport à la normale. Mais, cette fois, les écoles restent ouvertes : il y a 4 millions d'élèves à transporter, sans compter les parents et certains salariés. Le nombre de passagers pourrait donc attendre 40 %. Les opérateurs peuvent-ils être en difficulté ? En parallèle, jeudi 29 octobre, la RATP a déjà annoncé la possibilité de se faire rembourser pour ceux qui ne voyagent pas. Même geste commercial à Lyon, le temps du reconfinement. Moins de passagers, donc moins de recettes : les opérateurs peuvent-ils être en difficulté ? Lors du premier confinement, les transporteurs en zone urbaine ont déjà affiché une lourde perte : 4 milliards d'euros.