Reconfinement : des auto-écoles restent ouvertes

Voiture aseptisée et masque sur le visage, Séléna Cante, étudiante, est prête pour son heure de conduite. "Je suis de nature assez anxieuse, j'ai besoin de pratiquer régulièrement, si j'avais arrêté pendant un mois j'aurais eu peur de perdre tout ce que j'ai fait jusqu'ici", témoigne la candidate au permis de conduire. Dans son auto-école de Montpellier (Hérault) une soixante d'élèves passeront leur permis de conduire dans les deux mois à venir. Préparer les élèves Les cours de conduite sont maintenus pour les préparer au mieux. "Nous avions déjà mis en place les barrières sanitaires de manière à ce que finalement, les leçons de conduite puissent avoir lieu. Je pense que ça va continuer sur cette dynamique", explique Alain Garnet, moniteur d'auto-école. Un confinement qui réjouit Christine Moulin, mère d'un élève en conduite accompagnée : "L'avantage, c'est qu'il y aura un peu moins de monde. Pour la prise de confiance, il y aura moins de trafic donc on pourra faire plus de choses en sérénité pour démarrer".