Reconfinement de 16 départements : le couac de la nouvelle attestation de déplacement

Deux pages, 15 cases, des exceptions aux exceptions… le troisième volet de l’attestation de déplacement dérogatoire mis en place à partir du samedi 20 mars fait débat. Un Français la juge "trop complexe", tandis qu'une autre estime que "c’est du grand n’importe quoi". Certains Français tentent de bricoler, alors que d’autres ont déjà baissé les bras. Sur les réseaux sociaux, l'attestation en question fait l’objet de nombreux détournements. Plus d'attestation avant le couvre-feu Le tollé est gênant pour l’exécutif. Matignon n'a découvert que samedi 20 mars au matin cette attestation, élaborée dans la nuit du 19 au 20 mars. Dans l’après-midi, les règles de l’attestation sont simplifiées et allégées, et elle est supprimée dans certaines situations. Le samedi 20 mars au soir, l’attestation n’est finalement plus nécessaire avant 19 heures. Un justificatif de domicile est désormais suffisant.