Reconfinement : écourter ses vacances ou profiter jusqu'au bout ?

Ils ont choisi de rester près de la mer, malgré le début du reconfinement, vendredi 30 octobre à minuit. "Autant profiter des derniers instants, on rentrera tranquille", estime un père de famille, venu à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) depuis la banlieue parisienne. Dans les hôtels de la ville, en revanche, très peu de touristes ont décidé de maintenir leurs réservations le week-end du 31 octobre. Faute de clients, le propriétaire de l'établissement Le Croiseur a même décidé de fermer son établissement dès vendredi 30 octobre au matin. Des vacanciers obligés de rentrer chez eux Des touristes sur le départ sont nombreux sur le quai de la gare, noir de monde : beaucoup de vacanciers n'ont pas d'autre choix que de rentrer chez eux. "Demain, ça va être plus compliqué ; on préfère partir aujourd'hui", explique une jeune femme. Malgré le début du confinement vendredi 30 octobre à minuit, les autorités assurent qu'il y aura une tolérance concernant les retours de vacances jusqu'au dimanche 1er novembre au soir.