Reconfinement à Nice : un certain relâchement observé chez les habitants

Après le reconfinement partiel décrété à Nice et dans les Alpes-Maritimes, lundi 22 février, un appel à la mobilisation et à la vigilance de chacun a été lancé. Les autorités ont promis plus de contrôles face au relâchement déjà observé. Mardi matin, sur un marché, les gestes barrières sont bien moins appliqués. Certains clients sont trop proches les uns des autres, portent le masque sous le nez, voire pas du tout.Des oublis fréquents"Le masque, des fois, j’oublie", admet un habitant, qui justifie cette légèreté par l’utilisation de ses écouteurs et de son téléphone. Un jeune homme, qui ne porte pas non plus le masque, explique, de son côté, qu’il habite tout près du lieu où il est filmé. "En centre-ville, dès qu’il y a beaucoup de monde autour, je le mets", ajoute-t-il. Le port du masque est pourtant obligatoire depuis cet été à Nice. Ces négligences agacent donc ceux qui le portent constamment. "Ces gens-là mettent ma vie en danger", estime un homme âgé.