Les recommandations du Conseil scientifique sur les régionales

·1 min de lecture

Une volonté de report qui ne dit pas son nom ? Dans un rapport remis lundi à 16h à Jean Castex, le Conseil scientifique dresse la liste des avantages et des inconvénients concernant la tenue des élections régionales et départementales, qui sont pour l'heure prévues pour les 13 et 20 juin. Ce document de 16 pages qu'a pu consulter Europe 1, et dont le Premier ministre s'est engagé à suivre les recommandations, rappelle en longueur les risques inhérents à la tenue de ces scrutins, sans pour autant demander clairement un report. Car le Conseil met clairement la décision finale entre les mains du gouvernement. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 29 mars

Des risques élevés si la situation sanitaire est mauvaise

Le rapport de Jean-François Delfraissy et son équipe martèle notamment qu'il "incombe aux seules autorités politiques de procéder en toute légitimité démocratique aux appréciations générales, qui dépassent les seuls aspects sanitaires, ainsi qu’aux arbitrages nécessaires, qui sont éminemment politiques s’agissant de l’organisation d’élections". Néanmoins, après avoir détaillé le contexte épidémiologique national (variants, gestes barrières, mesures de contrôle...) et l'impact de la stratégie vaccinale, le Conseil scientifique rappelle que "les risques associés aux élections seront d’autant plus importants que le niveau de circulation sera élevé".

De plus, l'organisation met également en relief que "les risques liés à une reprise de l...


Lire la suite sur Europe1