RECIT. "J'étouffe" : comment la tension est montée lors du contrôle de police qui a mené à la mort de Cédric Chouviat

franceinfo

"J'étouffe. J'étouffe. J'étouffe..." Cédric Chouviat a répété sept fois cette phrase avant d'agoniser, à la suite d'un contrôle policier effectué le vendredi 3 janvier 2020 à Paris. Comment se sont déroulés ce contrôle et l'interpellation qui ont conduit à la mort de ce livreur et père de famille de 42 ans ? Récit de ces minutes décisives, en s'appuyant sur les informations du Monde, de Mediapart et de franceinfo à partir du rapport d'expertise des enquêteurs.

Pour reconstituer la scène, l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale a analysé treize vidéos de cette arrestation. Neuf ont été filmées par le livreur lui-même, trois enregistrées par une fonctionnaire qui faisait partie du groupe des quatre policiers présents au moment des faits et la dernière par un automobiliste. Soit au total 12 minutes d'échange, dont voici le résumé.

"Vous kiffez de mettre des amendes"

Les images du contrôle de Cédric Chouviat sont tournées à partir de 9h54, le vendredi 3 janvier, note Mediapart. La police arrête le livreur à proximité de la tour Eiffel pour des raisons qui restent "floues", d'après Le Monde. Selon l'un des avocats des policiers mis en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi