Pour recharger son téléphone, il gâche 1.000 vaccins au Kirghizistan

·1 min de lecture

Vaste gaspillage au Kirghizistan. 1.000 doses de vaccin contre le coronavirus Spoutnik V ont dû être jetées après qu’une personne a débranche le réfrigérateur dans lequel elles étaient stockées. La raison ? L’individu souhaitait recharger son téléphone portable, ont indiqué les autorités dans un communiqué relayé par Ouest-France. Les vaccins jetés faisaient partie d’un lot de 20 000 doses envoyées par la Russie dans le cadre d’une grande campagne d’aide humanitaire pour aider ce pays pauvre d’Asie centrale à lutter contre la pandémie. Pour le moment le Kirghizistan dispose des vaccins russe et chinois avec une large préférence pour le premier au sein de la population.

L’incident s’est déroulé en avril dans une clinique privée de Bichkek, la capitale du pays, mais les autorités ont mis plusieurs semaines avant de le rendre public. Selon le ministre de la Santé, Alimkadyr Beïchenaliïev, c’est un agent d’entretien qui pourrait être responsable de l’énorme gaspillage. "Si l’un des employés est à blâmer, une femme de ménage ou quelqu’un d’autre, la clinique devra en répondre financièrement", a-t-il déclaré.

Une plante mortelle comme remède

Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation se produit à travers le monde. En janvier dernier, rapporte ABC, 1.900 doses de vaccin Moderna avaient été détruites dans une clinique de Boston (États-Unis). Un agent d’entretien avait en effet accidentellement débranché le freezer dans lequel les doses étaient stockées.

>> A lire aussi - Vaccination (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il est interpellé après avoir téléphoné près de 30.000 fois à la police
Covid-19 : une restauratrice poursuivie pour avoir utilisé le fonds de solidarité pour financer ses vacances à Dubaï
Vaccination contre le Covid-19 : le FMI dévoile un plan colossal pour mettre un terme à la pandémie
Covid-19 : à quel point le nombre de morts est-il sous-évalué ?
La croissance s’envole au Royaume-Uni, les Britanniques se ruent sur les vêtements

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles