La recette du gratin de blettes

·1 min de lecture

Les premières traces de blettes (on les appelle aussi "bettes", "côtes de bettes", "poirées" ou "bettes à carde") relevées par les botanistes remontent à l’antiquité en Mésopotamie (dans les jardins de Babylone), et ensuite en Italie. Ce sont probablement les romains qui en ont développé la culture, ils la nommaient "beta".

Elle est largement consommée au Moyen-âge en potée, avec des poireaux. Charlemagne qui avait succombé à leur goût contribua largement à son développement. Les botanistes vont réaliser des croisements et diverses variétés de couleur apparaissent dès le 16e siècle. Il s’agit d’un cousin des épinards et les betteraves (le cardon est cousin de l’artichaut). Il existe de nombreuses recettes pour magnifier la blette, on en trouve, en autre dans la cuisine niçoise avec des tourtes.

En Belgique, à Nivelles, la ville de la blette, on l’appelle "l'd'jot" et on prépare une délicieuse tarte. Il faut la choisir bien ferme, avec des feuilles vertes et non flétries.

Recette de gratin de blettes

 Ingrédients :

1 botte de blettes 25 gr de beurre 10 cl de crème entière 50 gr de parmesan 1 c à s de fond de veau (facultatif) sel et poivre

 

1. Laver les blettes et couper des côtes (conserver les feuilles pour réaliser une omelette)

2. Eplucher les côtes si besoin et les couper en tronçons de 1,5 cm

3. Faire revenir dans le beurre et ajouter 10 cl d’eau et une pincée de sel

4. Laisser cuire environ 20 min (l’eau s’est évaporée)

5. Ajouter la crème, le poivre et le parm...


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles