La recette du canard au sang

·1 min de lecture

Il aurait inventé cette recette dans les années 1880, pour préparer des canards étouffés (non saignés). Le nom de ce plat, pour ne pas effrayer les convives, était "canard à la Denise" ou "de Duclair". À l'époque, une basse-cour jouxtait le restaurant et à la demande d'un client, un canard était étouffé, plumé et préparé, le tout en une demi-heure à peine.

Face à la popularité de la recette, les restaurateurs de Rouen la mettent à leur carte, tandis qu'à Paris, la Tour d'Argent en fait une de ses spécialités. Son propriétaire de l'époque, Frédéric Delair est originaire de Rouen. À partir des années 1890, il numérote les canards qui seront servis, et codifie leur service en salle à l'aide d'une presse en argent spectaculaire. C'est une pièce de théâtre à laquelle ont assisté les plus grands dirigeants, les stars, les têtes couronnées du monde entier durant tout le 20e siècle, lorsqu'ils venaient déguster le fameux canard au sang en deux services. Les filets sont levés en salle, la sauce est liée avec le sang du canard, puis les cuisses sont servies confites dans un second temps.

La recette du canard au sang :
Ingrédients :

- 1 caneton étouffé
- 50 cl de vin rouge
- 1 verre de porto
- 1 verre de cognac
- 20 gr de beurre
- 15 cl de fond de canard (ou de veau)
- Le jus d’1/2 citron
- Poivre
- 1 échalote
- 1 c à c de 4 épices
- 1 c à c de thym

1. Mettre à réduire le vin rouge avec le fond, l’échalote, le thym et les 4 épices. La consistance dont être légèrement nappante

2. Hach...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles