Recensement : la population française continue de croître, mais de plus en plus lentement

·1 min de lecture

Le 1er janvier, la population légale de la France sera de 66,733 millions d'habitants, selon le calcul de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) à partir de ses enquêtes de recensement. Les données pour 2021 ont été publiées mardi par l'Insee. Et il apparaît que si la population française continue d’augmenter, elle croît moins vite qu’auparavant et de façon très contrastée sur le territoire.

La population française a augmenté en moyenne de 0,4% par an au cours des années 2013 à 2018, l’Insee s’appuyant sur les données collectées lors de cette dernière année pour calculer le profil démographique légal de la France de 2021. Plus 0,4%, c’est 233.600 personnes de plus chaque année en moyenne, autrement dit l’équivalent de la ville de Lille. La démographie française reste donc dynamique, mais moins qu’au cycle précédent où la croissance était en moyenne de 0,5% par an.

>> Retrouvez Europe midi tous les jours en replay et en podcast ici 

L'excèdent naturel à son plus bas niveau depuis 1945

Il y a deux  facteurs qui font évoluer la population : l’excédent naturel, c'est-à-dire l’excédent des naissances sur les décès, et l’excédent migratoire, soit les personnes supplémentaires qui s’installent sur le territoire. Le ralentissement démographique constaté par l’Insee provient pour l’essentiel de la baisse de l’excédent naturel. Entre 2013 et 2018, il a atteint son plus bas niveau depuis 1945 avec l’arrivée en fin de vie des premières générations d...


Lire la suite sur Europe1