Rebondissement dans l'affaire Estelle Mouzin, 17 ans après sa disparition

Du nouveau dans l'affaire de la disparition d'Estelle Mouzin. Ce lundi 22 juin débutent des fouilles afin de retrouver son corps. Il y a quelques mois, celui que l'on surnomme "l'ogre des Ardennes" avait confessé le meurtre de cette fillette de 9 ans, disparue le 9 janvier 2003. Les enquêteurs de la section de recherches de Dijon doivent démarrer les fouilles dans une maison qui fut occupée par la soeur du meurtrier près de Charleville-Mézières, à Ville-sur-Lumes. C'est la première fois que la demeure, dans laquelle se rendait régulièrement Michel Fourniret jusqu'à son arrestation, va être fouillée.

Selon des informations de l'AFP, rapportées par Ouest-France, c'est un ticket de caisse qui a mis les enquêteurs sur la piste. Trouvé lors de la perquisition chez le tueur en série, il indique des achats dans un supermarché proche et est daté de deux jours après la disparition de la fillette. A la juge d'instruction Sabine Kheris, Michel Fourniret avait répondu : "C’est tout à fait pertinent", lorsqu'on lui avait demandé s'il avait emmené Estelle Mouzin dans la propriété. Plusieurs sources concordantes ont témoigné du fait que le sol de la cave avait été recouvert de béton par le criminel. Une autre propriété, non loin, pourrait aussi être fouillée. C'est là qu'avaient été retrouvés les corps de deux autres de ses victimes.

Michel Fourniret : "l'orgre des Ardennes" a avoué le meurtre d'Estelle Mouzin

C'est le 5 mars dernier que devant les juges, Michel Fourniret avait reconnu les faits.

Retrouvez cet article sur GALA

Anne-Claire Coudray : cette frayeur faite aux téléspectateurs de TF1
Royal baby au Luxembourg : de nouvelles photos du prince Charles dévoilées
Kate Middleton : qui est son père, le discret Michael ?
PHOTO - Laurence Boccolini nostalgique de son papa qui lui manque "comme pas possible"
Hermine de Clermont-Tonnerre, dans le coma, "a ouvert les yeux" : son ex plein d'espoir