Rebecca Marder et Nadia Tereszkiewicz, Éric Dupond-Moretti, Thierry Casasnovas... Bonne ou mauvaise semaine ?

Bonne semaine

Rebecca Marder et Nadia Tereszkiewicz. Elles ont le vent en poupe depuis la sortie du dernier Ozon, Mon crime. Réunies pour la première fois à l’écran, la blonde Nadia Tereszkiewicz (césar du meilleur espoir féminin dans Les Amandiers) et la brune Rebecca ­Marder (remarquée en Simone Veil jeune dans Simone – Le voyage du siècle) crèvent l’écran dans cette comédie à succès. On les retrouvera bientôt au cinéma : Rebecca Marder sera à l’affiche du thriller politique De grandes espérances de Sylvain Desclous et Nadia Tereszkiewicz, dans L’Île rouge de Robin Campillo.

À lire aussi Rebecca Marder et Nadia Tereszkiewicz, les étoiles montantes du cinéma français : « On se sent aimées »

Menna Rawlings. L’ambassadrice du Royaume-Uni en France peut savourer le sentiment de la mission accomplie après le sommet franco-­britannique vendredi à l’Élysée. Elle qui affirmait au JDD dès septembre qu’il était temps de « se retrouver avec la France » a multiplié les efforts pour permettre à son nouveau Premier ministre, Rishi Sunak, de renouer avec Paris après cinq ans de froid. Elle se prépare maintenant à la visite du roi Charles en France du 26 au 29 mars, sa première à l’étranger depuis qu’il a succédé à sa mère, Elizabeth II.

Mauvaise semaine

Éric Dupond-Moretti. Ce geste pourrait lui coûter cher, même s’il a présenté ses excuses. En adressant un double bras d’honneur au chef de file des Républicains à l’Assemblée, Olivier Marleix, le 9 mars à l’Assemblée nationa...


Lire la suite sur LeJDD