Le Real Madrid prend un nouveau coup de vieux

SO FOOT

L'image est saisissante, car elle est symbolique : Sergio Ramos, la tête basse, le brassard de capitaine retiré du bras, se dirige lentement vers les vestiaires, laissant en infériorité numérique ses coéquipiers (86e), menés au score depuis trois minutes. S'il peut y avoir quelque chose de jouissif à voir l'un des plus grands vilains de la planète football être expulsé de la sorte, pour un énième coup bas, il y a aussi quelque chose de signifiant dans cette image, puisqu'elle vient sanctionner la mauvaise performance des cadres du Real. Si la Maison-Blanche s'est effondrée mercredi soir, c'est en grande partie car ses fondations n'étaient pas solides.

Sergio Ramos, l'arbre qui représente la forêt


Le cas Sergio Ramos est un exemple représentatif, pas seulement car il a été ce mercredi un capitaine défaillant. La performance du défenseur central espagnol a d'abord symbolisé la…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com