Real Madrid, l'anecdote de Roberto Carlos sur l'entraînement des Galactiques

L'ancien latéral du Real Madrid raconte la vie au sein du groupe à l'époque des Galactiques.

L'ancien latéral du Real Madrid raconte la vie au sein du groupe à l'époque des Galactiques.


Roberto Carlos a révélé que Vicente del Bosque avait organisé les séances d'entraînement du Real Madrid l'après-midi, sachant que certaines des stars manqueraient les séances du matin.


L'arrière gauche brésilien a discuté de la relation des Galacticos avec certains de leurs entraîneurs et a partagé quelques anecdotes du vestiaire. "[Del Bosque] était plus un ami", a-t-il confié à canal 11, un média portugais.

"On n'avait pas besoin de règles, les joueurs savent ce qu'ils doivent faire. Il nous a parfaitement compris. Les entraînements du lundi et parfois du mardi étaient à 17h00. Il ne les a pas mis à 11h00 du matin car presque personne ne serait venu." Le Brésilien a ensuite indiqué qu'Antonio Camacho avait tenté d'être plus strict avec les joueurs. "À l'époque de Galacticos, il y en avait sept et c'était un danger dans les vestiaires", at-il poursuivi.

"Nous avons toujours bien contrôlé la situation et entretenu de bonnes relations, sauf avec Camacho, qui a duré 10 jours. Il est venu dans le vestiaire et a salué tout le monde avec beaucoup de sérieux en parlant de l'histoire au Real Madrid."

"J'ai juste regardé pour voir ce qu'il allait dire et il a dit: : 'Je veux tout le monde demain à 7 heures du matin'. Normalement nous nous entraînions à 10h30. Nous lui avons parlé pour essayer de changer l'horaire, comme nous en avions l'habitude."

Vanderlei Luxemburgo n'a pas non plus réussi à gérer le vestiaire et ses habitudes particulières. "La même chose s'est produite avec Luxemburgo. Avant le dîner, nous avions notre bière et notre vin", a-t-il noté.

"Il y avait toujours deux bouteilles de vin sur la table. Ronaldo et moi lui avons dit : 'Les gens ici ont leurs habitudes, alors essayez de ne pas les changer et ne retirez pas les bouteilles de vin et de bière de la table avant le dîner car nous aurons des problèmes." "Qu'est-ce qu'il a fait? Il a d'abord retiré les bières, puis les bouteilles de vin. Il a duré trois mois. La nouvelle est arrivée aux dirigeants et ciao."


Ce contenu peut également vous intéresser :