Le Real Madrid “a encore réalisé l’impossible”

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un match du Real Madrid en Ligue des champions, au stade Santiago-Bernabéu, c’est “une histoire de football qui ne trouve pas d’explication dans les livres de science, qui n’a aucune logique, qui n’appartient pas à ce monde”, soutient le quotidien espagnol ABC. Le mercredi 4 mai, le club le plus titré au monde “a encore réalisé l’impossible” en allumant “l’interrupteur à miracles”, assure le journal conservateur, proche du club madrilène.

En demi-finale retour de la Ligue des champions, les joueurs de l’entraîneur italien Carlo Ancelotti ont renversé l’équipe anglaise de Manchester City pour se qualifier en finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Les Citizens, emmenés par le Catalan Pep Guardiola, étaient pourtant “en finale à la 90e minute”, décrit l’éditorialiste José Miguélez, pas encore remis de ses émotions. Les coéquipiers de Kevin De Bruyne, concurrent de Karim Benzema pour la quête du Ballon d’or, menaient 1-0 à Madrid, après avoir remporté la demi-finale aller 4-3 à Manchester.

Dans la “légende des nuits inexplicables”

“Quelques secondes plus tard, ils étaient éliminés, groggys.” La faute à un doublé du Brésilien Rodrygo, d’abord, pour permettre au Real Madrid d’arracher la prolongation. Puis, le Français Karim Benzema, le capitaine du Real, a obtenu et transformé un penalty après quatre minutes de prolongation, inscrivant son 15e but en Ligue des champions cette saison.

“Magie, bouclier, foi, esprit, peur : une combinaison qui met Madrid en lévitation et qui enterre brutalement son adversaire, quel qu’il soit”, commente ABC. Cette victoire épique du Real face à City s’inscrit dans la “légende des nuits inexplicables”, qui caractérise le club madrilène. Madrid avait déjà retourné le Paris Saint-Germain en huitième de finale (1-0 à l’aller pour Paris, 3-1 au retour pour Madrid), puis Chelsea, champion d’Europe en titre, en quarts (5-4 au score cumulé des deux rencontres, le Real ayant validé sa qualification contre le club anglais après prolongation au match retour).

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles