Pour la réouverture de la Tour Eiffel, il fait sa demande en mariage

·1 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un jeune allemand de 29 ans a surpris sa petite amie, et les premiers visiteurs présents, avec une bague de fiançailles.

TOUR EIFFEL - Love is in the air! Après une demande en mariage originale faite par un militaire ce 14 juillet, c’était au tour d’un touriste de profiter de la réouverture de la Tour Eiffel, ce vendredi 16 juillet, après des mois de confinement pour faire sa demande à sa petite amie.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article, c’est avec une vue panoramique sur la capitale qu’Eric Gopel, un Allemand de 29 ans, s’est agenouillé et a passé une bague au doigt de sa petite amie, Katja Panke, 25 ans.

La jeune femme a accepté la proposition puis a versé des larmes de bonheur. “Je suis heureuse”, a-t-elle déclaré à l’agence de presse Reuters. Le jeune fiancé explique: “Ma petite amie, maintenant ma femme, voulait visiter Paris depuis toujours, et je trouve que c’est un endroit magnifique, et elle s’en rappellera toute sa vie, et j’espère qu’elle a aimé.” “Oui!” acquiesce Katja Panke.

Le couple, désormais fiancé, a été parmi les premiers visiteurs de la Tour Eiffel, lorsqu’elle a rouvert ses portes ce vendredi 16 juillet après avoir été fermée pendant presque neuf mois. Sa plus longue période d’inactivité depuis la Seconde Guerre mondiale.

La Dame de fer a déjà vendu 70.000 billets jusqu’à la fin août, avec pour moitié des visiteurs français retrouvant ce bâtiment emblématique de la capitale, mais aussi une autre moitié de touristes étrangers, essentiellement venus des États-Unis. 

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles