RDC: violences entre étudiants et policiers à l'université de Kinshasa

L'Association des professeurs de l’Université Kinshasa a décidé de suspendre les activités académiques après des violences impliquant étudiants et agents de l'ordre, lundi.

Les manifestants protestaient contre la modification du taux de change pour les étudiants qui paient leurs frais académiques en francs plutôt qu'en dollars, une modification qui entraîne pour eux une hausse de 920 à 1 700 francs congolais. Des violences ont éclaté à l'intervention des forces de l'ordre et il y a eu de nombreux dégâts matériel.

Lorsque la manifestation a éclaté, la police est intervenue. Aux jets des pierres, elle a répondu par des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc.

La police affirme que 7 de ses éléments ont été blessés grièvement. Officiellement, seule une dizaine de personnes, dont 5 étudiants, ont été interpellées. Le comité estudiantin dénonce lui des blessés parmi eux, sans donner de chiffres.

Sur la question qui a provoqué la manifestation, les autorités ne reculent pas. Lundi soir, le Premier ministre Sylvestre Ilunga a appelé au calme, tout en rappelant aux protestataires que les frais avaient été fixés de façon consensuelle.