RD Congo : 4 morts et des blessés à Goma dans une manifestation contre la criminalité

·2 min de lecture

Quatre personnes, dont un bébé, ont été tuées et au moins 12 blessées lundi à Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo, lors d'une journée d'action "ville morte" déclenchée pour protester contre la criminalité. La police a tiré à balles réelles et fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule. L'activité de la ville est restée paralysée toute la journée, avec rues barricadées, boutiques, banques, écoles et marché central fermés.

Alaa Abdel Fattah, figure centrale de la révolte de 2011 en Égypte et en détention provisoire, a été condamné à cinq ans de prison par un tribunal d'exception du Caire pour "diffusion de fausses informations", a annoncé lundi 20 décembre sa soeur.

Des défenseurs des droits de l'Homme en Guinée ont demandé, samedi 18 décembre, à la junte de revenir sur sa décision de rebaptiser l'aéroport de la capitale Conakry du nom du père de l'indépendance Ahmed Sékou Touré. Pour eux, s'agit d'un "tyran" ayant fait des "milliers de victimes". Ahmed Sékou Touré a dirigé la Guinée de l'indépendance en 1958 jusqu'à sa mort en 1984. Troquant ses premiers habits de dirigeant progressiste, il s'est mué en dictateur, gouvernant son pays d'une main de fer. Selon les organisations de défense des droits de l'Homme, son régime est responsable de la mort ou de la disparition de 50 000 personnes, pour la plupart au Camp Boiro, une base militaire de la capitale guinéenne.

Cheffe d'édition : Célia Caracena


Lire la suite

Lire aussi:
Une icône de la révolution égyptienne, Alaa Abdel-Fattah, écope de cinq ans de prison
Report ou annulation de la CAN-2022 : la Fifa met la pression à la CAF
La rumba congolaise entre au patrimoine culturel immatériel de l'humanité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles