RDC: quelle tâche attend Modeste Bahati Lukwebo, fraîchement nommé informateur?

·2 min de lecture

Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo entrera dès le début de la semaine prochaine au cœur de sa mission : identifier une nouvelle coalition majoritaire à l’Assemblée nationale. L’ancien pilier de Joseph Kabila, qui s’est rapproché ces derniers mois de Félix Tshisekedi, a tout au plus deux mois pour présenter un rapport au chef de l’État.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi

Son nom était dans la short-list. Certains de ses proches affirment même que Modeste Bahati Lukwebo avait commencé à consulter les différentes forces politiques avant d’être officiellement désigné par Félix Tshisekedi comme informateur.

► À lire aussi : RDC: l’informateur, la clef d’une nouvelle majorité présidentielle

« Il va juste parfaire le travail qu’il avait déjà commencé en coulisses », soutient un de ses proches collaborateurs. À la présidence de la République, les proches de Félix Tshisekedi expliquent que tout va aller vite. L’objectif est de boucler le travail le plus tôt que possible. « Si possible, le rapport de consultation devra être déposé avant la fin du premier mois », dit un conseiller de Félix Tshisekedi.

Pour l’instant, Bahati Lukwebo se constitue un mini-cabinet dont le bureau sera installé, selon certaines indiscrétions, dans un hôtel de la capitale. Une cellule de communication sera même mise sur pieds. Un programme est en train d’être confectionné. L’informateur prévoir de rencontrer tout le monde, et même le Front commun pour le Congo (FCC), alors que certains de ses cadres ont contesté le principe même de sa nomination.

Avant de consulter toutes les forces politiques, Modeste Bahati Lukwebo a commencé d’abord par tenter de convaincre les députés nationaux de sa propre plateforme, qui avaient choisi l’an dernier de rester dans la famille politique de Joseph Kabila, de le rejoindre. Il lui reste plus qu’à convaincre quatre élus pour reconstituer le groupe de 41 députés nationaux, explique un membre de son cabinet.