Publicité

RDC: le secrétaire général adjoint aux opérations de paix de l’ONU en visite dans le pays

Le secrétaire général adjoint aux opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, a entamé ce 1er février 2024 une visite d'une semaine en République démocratique du Congo (RDC). Son séjour doit le conduire dans l’est du pays, à Goma, Béni et Bukavu, mais aussi à Kinshasa où un entretien avec le président Félix Tshisekedi est au programme. Détails.

C’est en fin de séjour que Jean-Pierre Lacroix doit rencontrer le président congolais, réélu récemment pour un deuxième mandat. Il sera question lors de cet entretien de la situation humanitaire dans l’est de la RDC, insiste-t-on du côté de la présidence congolaise qui évoque une nouvelle détérioration ces derniers mois. Objectif : faire pression sur le Conseil de sécurité de l’ONU pour obtenir des sanctions contre le Rwanda, accusés par Kinshasa et par plusieurs rapports d’experts onusiens de soutenir la rébellion du M23.

Sur fond de retrait des bases de la mission de l'ONU en RDC

Jean-Pierre Lacroix commencera cette visite par le Nord-Kivu, avec une étape à Béni pour laquelle il est accompagné notamment de Christian Saunders, coordinateur spécial pour l'amélioration de la réponse des Nations unies à l'exploitation et aux abus sexuels. Une présence qui n’est pas anecdotique puisque au mois d’octobre, huit soldats de la Monusco et un officier ont été suspendus dans la cadre d’une affaire d’exploitation sexuelle.

La Mission onusienne en RDC, c’est près de 12 000 hommes sur le terrain. Ils sont répartis dans plusieurs dizaines de bases, à travers trois provinces de l’Est, qu’il va donc falloir démanteler tout au long de cette année 2024.


Lire la suite sur RFI