RDC: la rougeole sévit de nouveau dans le Nord et le Sud-Ubangi

·1 min de lecture

En République démocratique du Congo (RDC), une nouvelle flambée de cas de rougeole a refait surface dans l'ex-province de l'Équateur. Dans le Nord et le Sud-Ubangi, l'ONG Médecins sans frontières a observé un nombre inquiétant de cas.

Dans les zones de santé de ces provinces du Nord-Ubangi et du Sud-Ubangi, les enfants avaient pourtant été vaccinés. Des cas nombreux et parfois difficiles de rougeole ont été décelés, comme l'explique Anthony Kergosien, coordinateur du pool Urgence Congo pour MSF Belgique.

« Ce que je peux vous dire c’est qu’à ce stade, MSF intervient aux côtés du ministère de la Santé dans une zone de santé du Sud-Ubangi qui s’appelle Bogose Nubea et depuis le début de notre intervention, mi-décembre 2020, plus de 4 500 cas ont été pris en change dont beaucoup de cas compliqués.

En parallèle, nous menons aussi des évaluations dans la région, notamment en ce moment dans la zone de santé voisine de Bosobolo qui est dans le Nord-Ubangi, avec une forte probabilité qu’on enchaîne avec une intervention.

Et puis, on monitore aussi deux autres zones de santé où des cas sont notifiés.

Les patients sont généralement des enfants de moins de 5 ans. C’est vrai qu’une partie d’entre eux sont des cas compliqués, c’est-à-dire qu’ils présentent des pathologies associées comme la malnutrition et ce sont ces patients qui sont hospitalisés parce qu’ils doivent recevoir des soins plus spécifiques », précise Anthony Kergosien.

À lire aussi : En RDC, la rougeole continue ses ravages