Publicité

RDC: reprise des combats à Mweso entre l'armée congolaise et le M23

Au Nord-Kivu, dans l’est de la RDC, les combats ont repris à Mweso ce vendredi après quelques heures d’accalmie. Depuis plusieurs jours, l’armée congolaise, alliée à des milices locales, tente de reprendre la cité située dans la zone d’influence des rebelles du M23. Plusieurs civils ont été tués dans des bombardements.

Avec notre correspondante à Goma, Coralie Pierret

Ce vendredi dans la zone de Mweso, l’heure était aux enterrements des victimes, parmi lesquelles figurent plusieurs enfants. D’autres habitants ont profité de l’accalmie précaire de la matinée pour fuir vers le sud ou l’ouest de la cité. Depuis le 23 janvier, la cité de Mweso, située depuis plusieurs mois dans la zone d’influence des rebelles, fait l’objet d’intenses affrontements.

Ce vendredi après-midi, les combats ont d'ailleurs repris entre l’armée congolaise alliée à des milices locales et les rebelles du M23. La veille, au moins une dizaine de civils avaient été touchés par de tirs d’artillerie lourde, faisant des dizaines de blessés et détruisant des habitations, selon des vidéos consultées par RFI.

Dix-neuf personnes sont décédées selon l’armée congolaise. Vingt, selon les insurgés du M23. Si les belligérants sont à peu près d’accord sur le bilan, ils s’accusent mutuellement par communiqués interposés d’être les auteurs des bombardements.


Lire la suite sur RFI