RDC: le Premier ministre promet des «décisions rapides» sur l'état de siège en Ituri et au Nord-Kivu

Après une visite dans les provinces sous état de siège dans l’est de la RDC du Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, la société civile a de nouveau exigé la levée du dispositif. Le chef du gouvernement a promis des « décisions rapides ».

Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

En Ituri, accompagné de six ministres et quelques élus, le Premier ministre a recueilli les mêmes revendications qu’il y a cinq mois. La société civile, représentée par Dieudonné Losa lors des consultations, espère une levée imminente de l’état de siège dans les provinces d’Ituri et du Nord-Kivu. « Ce serait de la mauvaise foi de la part du gouvernement si on ne levait pas l’état de siège. Depuis trois mois, nous ne constatons pas la présence des militaires sur le terrain, il n’y a jamais d’opérations militaires comme telles. Dans la pratique, il n’y a pas d’état de siège, nous attendons donc qu’on le lève officiellement », estime le représentant.

► À lire aussi: RDC: dans le Nord-Kivu, le sentiment d'abandon de la population

Pour le Premier ministre, toutes les revendications feront l’objet des décisions rapides de Kinshasa. Des décisions qui ont été retardées par la résurgence du M23.


Lire la suite sur RFI