RDC: le président et la Première ministre dans un jeu d'équilibriste pour former le gouvernement

Trois jours après l'annonce du nom de la Première ministre, l'attention se porte désormais sur la formation du gouvernement. Cette tâche, en apparence simple, pourrait se révéler ardue compte tenu de la présence de figures influentes au sein de la majorité parlementaire. Felix Tshisekedi, le président, et Judith Tuluka Suminwa, la Première ministre, vont devoir faire preuve de diplomatie et d'habileté pour concilier les aspirations du parti présidentiel avec celles des autres membres de la coalition au pouvoir.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi

Au sein de l'entourage du chef de l'État, on annonce que la composition du nouveau gouvernement sera dévoilée avant la fin d'avril. Le travail a été facilité par les missions préalables d'Augustin Kabuya en tant qu'informateur.

Ainsi, Judith Tuluka Suminwa hérite d'un paysage politique déjà esquissé, avec des équilibres de pouvoir définis et une proposition de répartition préalable des ministères selon ces dynamiques. Et dans les cercles des regroupements politiques membres de la coalition au pouvoir, il n’y a pas beaucoup de marge de manœuvres, les ambitions personnelles sont appréhendées sans illusions.

À lire aussiRDC: Judith Tuluka Suminwa nommée Première ministre

Temporairement installée au Fleuve Congo Hôtel, l'un des établissements les plus prestigieux de la capitale, elle y coordonnera ses activités en attendant la remise et reprise formelle avec son prédécesseur.


Lire la suite sur RFI