Publicité

RDC: en pleine CAN, les Léopards manifestent leur soutien aux victimes des combats dans l'Est

Les nouveaux combats à Goma entre l'armée et le mouvement rebelle du M23 ne sont pas passés inaperçus. Surtout pas auprès de l'équipe nationale congolaise. Concentrés sur leur demi-finale de CAN, prévue mercredi 7 février face à la Côte d'Ivoire, les Léopards se sont exprimé sur les réseaux sociaux. Alors que de nombreuses vidéos des atrocités ont fait le tour de la toile, Sébastien Desabre et ses joueurs, loin d'être déconnectés, se montrent engagés et solidaires de la population congolaise.

Avec nos envoyés spéciaux à Abidjan, Martin Guez et Nicolas Bamba

Alors que se profile leur demi-finale de la CAN 2024 face à la Côte d’Ivoire, les Léopards ont réagi de concert sur les réseaux sociaux. Une action concertée pour alerter et ne pas laisser passer les exactions dans leur pays.

Le capitaine Chancel Mbemba a adressé une « très grosse pensée pour toutes les victimes des atrocités de Goma », sur Instagram ou sur X, accompagné d’un visuel – le regard d’un enfant en détresse, maquillé du drapeau congolais – où l’on peut lire « le Congo saigne, priez pour le Congo ».

« Nous voulons la paix »

Même réseau, même photo pour Fiston Mayélé. Le natif de Mbujimayi dans le Kasaï central a posté un message en lingala : « La vie n’a pas de prix, venez en aide à nos frères. » Théo Bongonda, Arthur Masuaku ou encore Gédéon Kalulu leur ont emboîté le pas. « Je suis Goma, je suis Congolais, nous voulons la paix », peut-on lire notamment sur le compte du latéral droit, quand Bongonda appelle à l’arrêt immédiat des combats.


Lire la suite sur RFI