RDC: «Nous ne voulons pas qu'on puisse réviser la Constitution», prévient le coordonnateur du Forum citoyen

En RDC, Martin Milolo, avocat et coordonnateur du Forum citoyen, prévient que son mouvement ne veut pas « qu'on puisse réviser ou changer la Constitution », qu’« y toucher, c'est […] aussi tenter d'instaurer la présidence à vie ». Lors de plusieurs prises de parole pendant une tournée européenne, le président du pays s’était dit favorable à la mise en place d’une commission pour examiner une éventuellement révision constitutionnelle.

En République démocratique du Congo (RDC), les récentes déclarations de Félix Tshisekedi sur la Constitution continuent de susciter des réactions. Lors de plusieurs prises de parole pendant sa tournée européenne fin avril et début mai, le président congolais s’est dit favorable à la mise en place d’une commission pour examiner une éventuellement révision constitutionnelle.

Les oppositions politiques se sont déjà positionnées contre cette démarche. Et plusieurs organisations de la société civile se sont regroupées pour lancer une campagne avec un message clair : « Ne touche pas à ma Constitution. »

«Y toucher, c'est aussi tenter d'instaurer la présidence à vie »

À lire aussiAppels sur l'actualité - [Vos réactions] RDC : vers une nouvelle Constitution ?


Lire la suite sur RFI