RDC: le musicien Koffi Olomide convoqué par le Conseil de l'audiovisuel pour des propos sur la guerre dans l’Est

Antoine Christophe Agbepa Mumba, dit Koffi Olomidé, superstar de la rumba congolaise, est convoqué par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), l’autorité de régulation de la RDC, pour des propos sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays tenus lors d’une émission le 6 juillet 2024. Le présentateur de l’émission concernée sur la RTNC, « Le Panier, the Morning show », est également convoqué par le CSAC.

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba congolaise Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC). Une convocation après avoir remis en cause le terme « guerre » pour qualifier le conflit dans l’Est de la RDC, lors d’une émission de la télévision nationale. Des propos perçus comme une critique du manque d’efficacité des Forces armées de la RDC (FARDC).

Ces propos ont été tenus le 6 juillet 2024 lors de l’émission « Le Panier, the Morning show » à la RTNC, la radiotélévision nationale congolaise. « De quelle guerre vous parlez ? », demande Koffi Olomide à une question posée par le journaliste Jessy Kabasele. « Il n’y a pas de guerre », renchérit le musicien. « Nous sommes tapés, on nous gifle, on fait de nous ne que l’on veut », ajoute-t-il. « Reconnaissez au moins qu’on nous agresse », tente le journaliste. À quoi le musicien répond : « Une guerre, c’est quand tu tires, je tire, comme en Ukraine. »


Lire la suite sur RFI