RDC: le ministère des Personnes vivant avec un handicap s'étoffe

John Wessels/Bloomberg via Getty

Leur ministère existe depuis 2019, mais avec un budget trop restreint et sans administration publique. En République démocratique du Congo (RDC), le ministère des Personnes vivant avec handicap a désormais un secrétariat général.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

Après plusieurs manifestations de protestation, le vice–Premier ministre de la Fonction publique a signé un arrêté créant une administration permanente chargée de traiter des questions de cette catégorie qui représente plus de 10% de la population congolaise.

Une « administration »

Pour Irène Esambo Diata, ministre déléguée chargée des Personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables, « la matérialisation de cette vision du président de la République passe par une administration. Parce que vous savez, si on doit laisser la question au niveau simplement politique, cela ne donne pas des garanties pour demain. »

« Pour pérenniser cette vision, poursuit Irène Esambo Diata, il nous fallait avoir cette administration. Et nous avons travaillé avec beaucoup d’experts pour qu’aujourd’hui, nous ayons cette administration. Et la particularité de cette administration, c’est que c’est une administration des services et des métiers. Parce que - au finish - ce que nous sommes en train de rechercher, c’est l’inclusion sociale de ces catégories. On ne peut pas les inclure, s’il n’y a pas de métiers, s’il n’y a pas de services qui s’occupent de leur spécificité en terme des problèmes et des besoins ».


Lire la suite sur RFI