RDC: Martin Fayulu ira-t-il aux consultations proposées par Félix Tshisekedi?

·2 min de lecture

Les consultations promises par le président Tshisekedi devraient commencer ce lundi. En attendant le chef de l’Etat congolais était ce samedi soir avec son homologue de Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso qui consulte lui aussi les acteurs de la crise congolaise. Il a notamment reçu l’ancien candidat à la présidentielle Martin Fayulu qui ne s’est pas jusqu’ici exprimé publiquement sur l’initiative du chef de l’Etat congolais. Mais ce samedi matin, plusieurs dizaines de ses partisans étaient réunis devant son hôtel Faden House à Kinshasa.

Avec notre envoyée spéciale à Kinshasa, Sonia Rolley

« Que Fayulu aille aux consultations, oui ou non ? Non ! » Officiellement le rassemblement est spontané, mais tout l’état-major de l’Ecide, le parti de Martin Fayulu est là. Côté militants, on a des mots d’ordre à transmettre. « Lamuka n’est pas à vendre. Deuxième point : pas de coalition Lamuka-FCC et Cach. Troisième point : proposition de sortie de crise ou rien. Pour terminer, Félix = Kabila, 1+1 = 1. Nous disons non à l’appel de Tshilombo. »

Un cadre de l’Ecide précise la position. « Nous l’encourageons à faire un pas vers le président élu Martin Fayulu, pour qu’on mette sur table la proposition de sortie de crise. Cette proposition de sortie de crise qui donne priorité à la réforme institutionnelle, en dehors des insitutions. C’est-à-dire que nous devons nous retrouver, les parties prenantes, autour des bons offices d’une organisation neutre pour que nous trouvions la solution à cette crise. »

Le plan de sortie de crise de Martin Fayulu avait été présenté il y a tout juste un an, il prévoyait une transition de 18 mois avec Cach et le FCC à la tête du pays. Selon ce plan, la coalition de l’opposition Lamuka devait chapeauter un haut conseil national des réformes institutionnelles chargé, entre autres, des réformes électorales.

A lire aussi : RDC: le président Tshisekedi annonce des consultations en vue d'«une union sacrée»