Publicité

RDC: l'opposante Jaynet Kabila entendue par les renseignements militaires

L’opposante congolaise Jaynet Kabila, sœur jumelle de l'ex-président Joseph Kabila, a été entendue vendredi 15 mars par le service de renseignement militaire. Celui-ci venait de perquisitionner les locaux de sa fondation portant le nom de son père, l’ancien président Laurent-Desiré Kabila, assassiné en 2001. Si Jaynet Kabila a été convoquée pour la perquisition de ses bureaux, l’audition a porté sur des sujets plus politiques.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

Jaynet Kabila, ancienne présidente de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, n’a fait aucune déclaration à la presse après son audition qui a duré cinq heures. Selon plusieurs sources proches du dossier, l’opposante et ancienne députée était seule face à un général des renseignements militaires. Il lui a été refusé toute présence d’avocats lors de cette séance.

Toujours selon nos sources, le service de renseignement de l’armée a interrogé l’opposante sur les déplacements des membres de sa famille, des réunions discrètes tenues au siège de la fondation. L’armée voulait également savoir si l’ancien camp présidentiel n’est pas en lien avec Corneille Nangaa. En décembre 2023, l’ancien chef de la commission électorale a lancé une coalition politico-militaire dont fait partie le mouvement rebelle du M23.


Lire la suite sur RFI