RDC: l'emploi des jeunes abordé lors de la table ronde au Katanga

·1 min de lecture

En RDC, la table ronde sur la réconciliation communautaire au Katanga a démarré ce vendredi 22 avril à Lubumbashi. Le Premier ministre Sama Lukonde qui participe à cette réunion appelle les uns et les autres à la responsabilité citoyenne pour protéger la cohésion nationale.

Avec notre correspondante à Lubumbashi, Denise Maheho

La cérémonie d’ouverture de la table ronde à l’hôtel Karavia de Lubumbashi a été l’occasion de jeter les bases des travaux de réflexion autour de la question des migrations inter-régionales entre les provinces kasaïennes et katangaises. Le flux s’est accéléré ces deux dernières années, pour des raisons économiques.

Pour Jacques Kyabula, gouverneur du Haut-Katanga, cette question mérite l’attention des autorités publiques en vue de solutions durables.

Parmi les améliorations attendues, un soutien aux jeunes des provinces concernées, qui ont besoin de créations d'emplois et d'une économie locale dynamique.

De son côté, le Premier ministre a rappelé que l’exode rural ne concernait pas uniquement le Kasaï et le Katanga.

Jean-Michel Sama Lukonde a appelé les acteurs politiques à éviter toute instrumentalisation.

La société civile quant à elle reste persuadée que ces assises mal préparées se solderont par un échec. Les travaux en commission de la table ronde démarrent lundi et prendront une semaine.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles